Home / Actualité / A propos du droit de réponse de M. Karim Ghellab publié par la MAP / L’agence de presse rappelle les fondamentaux professionnel

A propos du droit de réponse de M. Karim Ghellab publié par la MAP / L’agence de presse rappelle les fondamentaux professionnel

Suite à la diffusion, le 17 août 2015, sur le fil général de la MAP d’un droit de réponse de M. Karim Ghallab, membre du comité exécutif du parti de l’Istiqlal, dans lequel il a démenti les « allégations » de certains médias selon lesquels il aurait bénéficié « indûment » de biens fonciers lors de la période au cours de laquelle il assumait la responsabilité de la gestion du secteur de l’équipement et des transports, nous avons enregistré de la part de certains de nos confrères des réactions professionnelles légitimes.
En effet, la MAP n’a pas vocation à intervenir, sans la violation de sa Charte déontologique, dans des conflits médiatiques opposant des journaux ou des sites de presse à des personnalités privées dans des affaires de nature également privée. Les dispositions du Code de la presse et la loi d’une manière générale garantissent la possibilité à tout un chacun de faire valoir ses droits devant la justice.
Cependant, conformément l’Article 2 du Dahir portant loi n 1-75-235 du 19 septembre 1977 créant l’Agence Maghreb Arabe Presse, en attendant la mise à jour de ce Dahir selon les nouvelles dispositions constitutionnelles de juillet 2011 qui donnent des droits y compris à l’opposition, l’agence a pour devoir de diffuser des textes, y compris des démentis ou des droits de réponse, provenant des instances gouvernementales, des institutions constitutionnelles ou d’Entreprises publiques.
Le recours à l’Agence pour la diffusion de ces textes est souvent la conséquence directe, pour un bon nombre de cas, du refus des publications de diffuser spontanément des démentis ou des droits de réponse les mettant en cause.
La doctrine de la MAP, en matière de droit de réponse, est donc claire et construite sur les fondamentaux professionnels de sa mission de service public d’information, sans se soumettre aux contraintes partisanes des alternances politiques, tout en continuant à s’ouvrir sur la diversité de la société, à nourrir le pluralisme politique par le débat démocratique et à consolider une stature éditoriale pérenne et indépendante des conjonctures et des aléas, parfois houleux, de la vie politique nationale.

 

Check Also

Nationale Elections législatives du 7 octobre 2016 : L’Istiqlal pour un seuil de 10 % et une commission indépendante

Le Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal a mis l’accent sur la nécessité de prendre ...

2 comments

  1. This web site really has all the information and facts I wanted about this subject and didn’t know who to ask.

  • I really like your writing style, fantastic information, thanks for putting up

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *