Home / Actualité / Communiqué de l’Organisation de la Femme Istiqlalienne : Appel à de réels efforts en matière de parité

Communiqué de l’Organisation de la Femme Istiqlalienne : Appel à de réels efforts en matière de parité

Le Bureau exécutif de l’Organisation de la femme istiqlalienne (OFI) a tenu sa réunion ordinaire samedi 29 décembre, à l’issue de laquelle il a rendu public le communiqué dont ci-après la traduction :
« Le Bureau exécutif de l’Organisation de la Femme Istiqlalienne (OFI), après discussion de plusieurs questions organisationnelles concernant le Parti de l’Istiqlal et l’OFI, salue hautement l’ensemble des militants et militantes istiqlaliens et les félicite pour le succès de la session du Conseil national du parti qui constitue vraiment la session de l’unité de notre grand parti.
Après examen, également, de la situation des femmes dans notre pays sous divers angles, et après avoir mis le doigt sur les différents problèmes dont souffre la femme marocaine et constituent un réel défi devant la promotion de sa cause et son accès à ses pleins droits à la justice et l’égalité, le Bureau exécutif :

■ salue la parution du projet de loi 14-78 relative à la parité, la lutte contre toutes les formes de discrimination contre la femme et au Conseil consultatif pour la famille et l’enfance et sa présentation pour débat au parlement ;
■ dénonce l’exacerbation des cas de violence contre les femmes et les filles, la persistance du mariage des mineures et la lenteur du gouvernement à promouvoir la loi incriminant la violence contre les femmes ;
■ enregistre, avec satisfaction, le progrès relatif enregistré au niveau de la participation féminine aux collectivités territoriales, (élections du 4 septembre 2015) et exprime son profond regret pour la non application des dispositions constitutionnelles en matière de parité, principalement pour ce qui est de l’accès aux postes de responsabilité, au niveau des conseils locaux, provinciaux des régions et à celui de la Chambre des conseillers. Le Bureau exécutif insiste, de ce fait, sur la nécessité de :
■ doter l’Instance de la parité de l’indépendance (requise), de réelles prérogatives et des moyens et outils de travail indispensables à même d’en faire un véritable instrument de parité et de lutte contre toutes les formes de discrimination et non pas seulement une instance de façade ;
■ assurer au Conseil consultatif pour la famille et l’enfance tous les moyens indispensables en vue de soutenir et d’appuyer les politiques publiques en ce domaine, eu égard au rôle central de la famille dans la stabilité et l’équilibre de la société ;
■ hâter la promulgation de la loi relative à la lutte contre la violence contre les femmes tout en y incluant des dispositions propres à protéger la femme et la fille contre les différentes formes de violence qui ne cesse e s’exacerber dans notre pays et dans les espaces aussi bien public que privé ;
■ avoir à l’esprit les dispositions constitutionnelles en matière de parité et d’atteindre le tiers à travers la révision de loi organique relative à l’élection des membres de la Chambre des représentants, ainsi qu’en ce qui concerne les divers centres de décision politique, administrative et dans toutes les institutions nationales. »

Check Also

Nationale Elections législatives du 7 octobre 2016 : L’Istiqlal pour un seuil de 10 % et une commission indépendante

Le Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal a mis l’accent sur la nécessité de prendre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *