Home / Actualité / Le Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal dénonce : «Des irrégularités flagrantes ont entaché le scrutin» du 4 septembre : Appel à l’ouverture d’une enquête
Moroccan polling station staff members and election officials count the votes at a polling station in the centre of the Moroccan capital Rabat on September 4, 2015. Some 15 million Moroccans are heading to the polls for the local elections seen as a gauge of the popularity of the government of Abdelilah Benkirane a year ahead of a general election. AFP PHOTO / FADEL SENNA

Le Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal dénonce : «Des irrégularités flagrantes ont entaché le scrutin» du 4 septembre : Appel à l’ouverture d’une enquête

Le Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal s’est réuni, samedi 5 septembre, au siège central du parti à Rabat, après la proclamation des résultats des élections communales et régionales, les discussions ayant été axées sur l’examen des rapports qui lui sont parvenus de la Commission nationale des élections issue du parti afin de procéder à une première lecture des résultats définitifs, tels qu’annoncés par le ministère de l’intérieur ce même jour, outre la discussion d’autres questions ayant trait à l’aspect organisationnel et à la politique générale.
Le Comité exécutif, présidé par M. Hamid Chabat, Secrétaire général du parti, a exprimé sa fierté pour le score du Parti de l’Istiqlal, qui l’a placé en deuxième position avec 5106 sièges, soit un taux de 16,22 %, nonobstant les machinations et complots dont le parti a été la cible et la guerre sans merci que lui a livré le parti au pouvoir, le chef du gouvernement en tête.
Le Parti de l’Istiqlal affirme avoir, ainsi, conservé sa position avancée sur la scène politique marocaine, tout en exprimant sa fierté et sa profonde gratitude pour la confiance que les citoyens ont placée en les candidats du parti, lequel croit en le pouvoir du peuple à concrétiser le changement et les réformes et à faire face à toutes les formes d’injustice.
Le Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal affirme qu’au vu des rapports qui lui sont parvenus des diverses provinces et préfectures du Royaume concernant l’opération électorale, il s’avère que les citoyens ont été convaincus de la pertinence du programme électoral élaboré par le parti, afin de servir leurs intérêts, que le jour du scrutin s’est déroulé dans un climat agité et anormal, puisque de nombreux abus et irrégularités ont été commis publiquement, au mépris de l’esprit et la lettre de la Constitution aussi bien que des lois régissant ces échéances.
En rapport, donc, avec ce qui précède, le Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal réitère son appel en faveur de l’ouverture d’une enquête approfondie en vue de mettre au jour toutes les données et circonstances ayant trait à cette échéance, de déterminer les responsabilités et de désigner ceux qui se sont effectivement impliqués dans les irrégularités flagrantes ayant prévalu dans nombre de villes et villages.

Aux élections régionales, ce sont pas moins de 7.588 candidats qui se sont présentés répartis sur 895 listes pour pourvoir 678 sièges. Ces échéances constituent une étape majeure vers la mise en œuvre de la régionalisation avancée qui confère davantage de pouvoir et d’autonomie aux régions.
Le Parti Justice et Développement (PJD) est arrivé en tête des élections des membres des conseils régionaux avec 174 sièges (25,66 pc), suivi du Parti Authenticité et Modernité (PAM) avec 132 sièges (19,47pc) et du Parti de l’Istiqlal (PI) avec 119 sièges (17,55pc), selon les résultats provisoires disponibles annoncés samedi dans un communiqué du ministre de l’Intérieur.
Ainsi, les sièges remportés par les différentes formations lors de ce scrutin se répartissent comme suit:. – Région de Béni Mellal-Khénifra: le Mouvement populaire (MP) arrive en tête avec 12 sièges, suivi du PJD, du PAM et de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) 9 sièges chacun, le Parti de l’Istiqlal (7 sièges), le Rassemblement national des indépendants (RNI) avec 6 sièges, l’Union constitutionnelle (UC) avec 4 sièges et le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) avec 1 siège. Le MDS, le Parti Al Ahd Addimocrati, le Parti de la réforme et du développement (PRD) et l’Alliance des Partis de la Fédération de la Gauche Démocratique (APFGD) n’ont obtenu aucun siège. – Région de Casablanca-Settat: le PJD domine avec 30 sièges, suivi du PAM (19 sièges), du PI (12), du RNI (6), l’Union constitutionnelle (UC) avec 4 sièges, l’USFP (3 sièges) et le MP (1 siège). Le PPS, le MDS, le Parti Al Ahd Addimocrati, le PRD et l’APFGD n’ont obtenu aucun siège. – Région de Dakhla-Oued Ed-Dahab: le PI caracole en tête avec 13 sièges, suivi du MP (9 sièges), le PJD, le PAM et l’USFP avec 3 sièges chacun et le RNI (2 sièges). L’UC, le PPS, le MDS, le Parti Al Ahd Addimocrati, le PRD et l’APFGD n’ont obtenu aucun siège. – Région de Draâ-Tafilalet: le PJD arrive en tête (13 sièges), suivi du RNI (11 sièges), le PI (7 sièges), le MP et le PPS avec 5 sièges chacun et le PAM avec 4 sièges. L’USFP, l’UC, le MDS, le Parti Al Ahd Addimocrati, le PRD et l’APFGD n’ont obtenu aucun siège. – Région de Fès-Meknès: le PJD rafle 22 sièges, suivi du PI qui obtient 15 sièges, du PAM et du MP 9 sièges chacun. Le RNI a remporté 6 sièges, l’USFP 5 sièges, l’UC 2 sièges et le PPS 1 siège. Le MDS, le Parti Al Ahd Addimocrati, le PRD et l’APFGD n’ont obtenu aucun siège. – Région de Guelmim-Oued Noun: L’USFP arrive en tête avec 12 sièges, suivi du RNI (8 sièges), du PAM (6 sièges), du PJD (5 sièges), du PI (4 sièges) et du MP et du Parti de la réforme et du développement (PRD) avec 2 sièges chacun.
Pour leur part, l’UC, le PPS le MDS, le Parti Al Ahd Addimocrati, et l’APFGD n’ont obtenu aucun siège. – Région de Laâyoune-Sakia El Hamra: Le PI domine avec 20 sièges, suivi du RNI (10 sièges), du PAM (4 sièges), du PJD et du MP avec 2 sièges chacun et l’UC avec 1 siège.
L’USFP, le PPS, le MDS, le Parti Al Ahd Addimocrati, le PRD et l’APFGD n’ont obtenu aucun siège. – Région de l’Oriental: Le PAM arrive en tête en remportant 16 sièges, suivi du PJD et du PI avec neuf sièges chacun, du MP, 5 sièges, alors que le RNI et l’USFP ont obtenu quatre sièges chacun. L’UC et Al-Ahd Addimocrati ont recueilli deux sièges chacun, au moment ou le PPS, le MDS, le PRD et l’APFGD n’ont obtenu aucun siège. – Région de Marrakech-Safi: Le PAM caracole en tête avec 24 sièges, suivi du PJD (16 sièges) et du PI (11 sièges). En quatrième position arrive le RNI avec 10 sièges, puis le MP (5), l’USFP (4), l’UC (3) et le PPS (2). Quatre partis, à savoir le MDS, Al-Ahd Addimocrati, le PRD et l’APFGD n’ont obtenu aucun siège. – Région de Rabat-Salé-Kénitra: Le PJD rafle 26 sièges, suivi du PAM (13) et du RNI et de l’UC qui ont obtenu 9 sièges chacun. Le PPS, lui, a remporté 6 sièges alors que le PI et le MP ont obtenu respectivement cinq et quatre sièges.
En dernière position arrivent le MDS avec 2 sièges et l’USFP avec un siège. Quant aux partis Al-Ahd Addimocrati, le PRD et l’APFGD, ils n’ont obtenu aucun siège. – Région de Souss-Massa: Le PJD domine avec 23 sièges, suivi du RNI (11 sièges), du PI (9 sièges), du PAM (7 sièges), du PPS (4 sièges), de l’USFP (2 sièges) et de l’Alliance des Partis de la Fédération de la Gauche Démocratique (APFGD) avec 1 siège.
Le MP, l’UC, le MDS, le Parti Al Ahd Addimocrati et le PRD n’ont obtenu aucun siège. – Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Le PAM arrive en tête avec 18 sièges, talonné par le PJD (16 sièges) et suivi du PI et du RNI avec 7 sièges chacun. L’USFP remporte 5 sièges, le MP et le PPS, 4 sièges chacun et l’UC avec 2 sièges.
Le MDS, le Parti Al Ahd Addimocrati, le PRD et l’APFGD, ils n’ont obtenu aucun siège.
Les pourcentages s’établissent comme suit: PJD (25,66pc), PAM (19,47pc), PI (17,55pc), RNI (13,27pc), MP (8,55pc), l’USFP (7,08pc), l’UC (3,98pc), le PPS (3,39pc), le MDS (0,29pc), Al Ahd-Addimocrati (0,29pc), le PRD (0,29pc) et l’APFGD (0,15pc).

Check Also

Nationale Elections législatives du 7 octobre 2016 : L’Istiqlal pour un seuil de 10 % et une commission indépendante

Le Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal a mis l’accent sur la nécessité de prendre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *