Home / Actualité / Réunion du Comité central de l’Istiqlal: Hamid Chabat : L’Istiqlal a tous les moyens pour remporter le plus grand nombre de circonscriptions lors des prochaines législatives : Une Commission nationale indépendante chargée d’organiser les élections est requise pour rompre avec l’autoritarisme

Réunion du Comité central de l’Istiqlal: Hamid Chabat : L’Istiqlal a tous les moyens pour remporter le plus grand nombre de circonscriptions lors des prochaines législatives : Une Commission nationale indépendante chargée d’organiser les élections est requise pour rompre avec l’autoritarisme

Le Comité central du Parti de l’Istiqlal s’est réuni en session ordinaire, samedi dernier au siège central du parti, sous la présidence du Secrétaire Général, M. Hamid Chabat.
La session a été marquée par l’important exposé politique du Secrétaire Général, dans lequel il a traité des dernières échéances
électorales, du début à travers la promulgation des lois organiques y afférentes, à l’élection des membres de la Chambre des Conseillers où le parti a occupé la première place. De même, il a insisté sur la nécessaire mobilisation des citoyens en vue de leur inscription sur les listes électorales et abordé les préparatifs dans la perspective des prochaines législatives.
M. Chabat a relevé que la dernière session du Conseil national du parti qui a été marquée par une forte présence de ses membres, a abouti à une décision historique au terme de deux mois de débats et de discussions internes entre les dirigeants, puisqu’elle a insisté sur l’unité des rangs qui doit être au-dessus de toutes autre considérations et préconisé le bannissement des différends et le dépassement des problèmes, le Parti de l’Istiqlal étant, par excellence, le parti de l’autocritique constructive, indiquant que, depuis lors, la direction du parti œuvre à resserrer les rangs et de renforcer le front intérieur de ce dernier conformément à la résolution de son Conseil national, et que l’œuvre de la réconciliation a commencé simultanément avec le début des préparatifs en vue de la commémoration du prochain anniversaire du 11 janvier 1944, et afin que cette célébration soit aussi celle des retrouvailles entre militants et militantes istiqlaliens.
Le Secrétaire Général a mis l’accent, d’autre part, sur l’impératif de s’inscrire sur les listes électorales considérant que l’inscription sur ces listes et la mobilisation des citoyens pour ce faire est sont d’une importance cruciale et que le parti est convaincu que la construction de l’avenir repose sur le peuple, toutes classes et strates confondues. Il a indiqué, à ce propos, que le succès futur est tributaire de la forte implication des jeunes et des femmes afin de consolider l’édifice démocratique et de préserver les acquis, invitant au passage la plupart des alliances et associations du parti, ainsi que le syndicat, le corps des inspecteurs et les organisations parallèles du parti à se renouveler, à mobiliser les citoyens et à veiller à simplifier leur inscription sur les listes électorales, lesquelles restent la clé de la réussite lors des prochaines échéances, a-t-il estimé, tout en attirant l’attention sur le fait que ces listes sont parfois manipulées de façon à favoriser tel candidat au détriment d’un autre, ce qui constitue une intrusion et une violation de la volonté et des convictions des électeurs et de leur droit constitutionnel à s’exprimer librement. Il a ajouté à ce sujet que le Parti de l’Istiqlal a instamment réclamé la création d’une Commission nationale indépendante chargée d’organiser les élections et l’abandon des anciens mécanismes qui mettent l’opération électorale entre les mains de personnes à la fois juges et parties et que cette requête demeure encore une revendication insistante pour rompre avec l’autoritarisme.
M. Chabat a fait remarquer, par ailleurs, qu’ayant examiné les chiffres et données dont il dispose concernant les précédentes législatives, le Parti de l’Istiqlal est persuadé de pouvoir remporter le plus grand nombre de circonscriptions lors des prochaines élections législatives, soulignant toutefois que le ministère de l’Intérieur n’a toujours pas communiqué à l’Istiqlal et aux autres partis les résultats officiels détaillés des dernières élections, ce qui constitue, a-t-il affirmé, un précédent et n’aide point à préparer convenablement des échéances aussi importantes que celles prévues en 2016. Il a mis, enfin, l’accent sur la nécessité d’étoffer davantage le rôle de l’information et des médias du parti, tout en promettant que celui-ci redoublera d’efforts en termes de communications et de marketing politique afin de mieux faire connaître le rôle et la mission que l’Istiqlal n’a cessé d’assumer sur la scène politique nationale et en soulignant la nécessité et l’importance de se doter d’une institution de communication apte remplir pleinement le rôle qui lui est dévolu.

 

Check Also

Nationale Elections législatives du 7 octobre 2016 : L’Istiqlal pour un seuil de 10 % et une commission indépendante

Le Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal a mis l’accent sur la nécessité de prendre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *